20 novembre 2010

ce "presque rien", ce "tout" au plus profond de soi...

"Une part de notre être demeure hors de ce monde.Elle est enfouie profond, aisément oubliable, à peine perceptible.Dans le grouillement où nous sommes, elle est pareille à une cabane perdue au fond d'une obscure forêt.Une lumière y est allumée. Là est un pur silence, une paix sans raison, un savoir que l'on ne peut dire, une absence d'espoir, de crainte et de souci,presque rien...un soleil descendu sur un fil d'araignée"(Henri GOUGAUD)
Posté par Dominofoto à 18:19 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2010

Marie, cette porte est pour toi...

"J’aime le mystère et le doute, ils laissent ouverts tous les chemins.Les certitudes, toutes sécurisantes qu’elles soient, font toujours comme un bruit de porte qui se ferme." (Henri Gougaud, Le rire de la Grenouille) Je trouve très symbolique ces épousaillespetites roses anciennes/vaste toile d'araignéesur fond de porte ensauvagée...un grand merci à toi d'avoir frappé à ma porte ensauvagée !
Posté par Dominofoto à 01:02 - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 octobre 2010

J'aime les jardins familiaux et leurs cabanes à outils...

Extrait de "Prisonnier au berceau" (Christian BOBIN)"... Rue de la Fontaine, cachée des passants, une large bande de terre herbeuse, éclairée par de rêveurs arbres fruitiers, tend ses merveilles aux nuages qui glissent dans le ciel au-dessus. Il faudrait que mille femmes de ménage frottent pendant mille ans les parquets du château de Versailles pour qu'il accueille autant de lumière que ce jardin, cachant le paradis derrière sa palissade de pauvreté.Mon père a pendant des années loué à l'usine un lopin de terre à... [Lire la suite]
Posté par Dominofoto à 11:17 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,